Françoise Thiriet, bénévole au sein de l’association Bouchons Handicap 88, a sollicité amis, famille et connaissances pour collecter des jouets achetés à prix modeste. Ces derniers seront répartis entre les hôpitaux d’Épinal et Nancy au profit des enfants malades.
vm-2021-03-16.PNG Outre les amis et la famille, Françoise Thiriet (à droite contre la table) n’a pas oublié de solliciter ses pairs œuvrant à Bouchons Handicap 88.

Relatée dans les colonnes de notre quotidien courant janvier, une collecte de jouets neufs organisée par Nicolas Briot, coiffeur à Épinal, n’a pas laissé indifférente Françoise Thiriet. Il faut dire que dans le même temps, elle avait repéré des boîtes de figurines jouet vendues à prix réduit avec l’apport de vignettes dans le supermarché péxéen. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle se mette à solliciter famille, amis et connaissances : « Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont confortée dans ma démarche, soit en achetant directement ces cadeaux, soit en collectant ces précieux autocollants. Toutes celles que j’ai sollicitées ont, sans exception, répondu favorablement », commente-t-elle.

56 jouets achetés
Bénévole depuis longue date au sein de l’association Bouchons Handicap 88, elle a bien sûr mis à contribution ses pairs. Au final, ce ne sont pas moins de 56 jouets qui ont été achetés pour un coût modeste de 2 € l’unité. Elle a ensuite pris soin de les emballer individuellement d’un papier cadeau rouge pour les filles et vert pour les garçons, sans oublier d’y inscrire l’âge correspondant. Mercredi, elle est allée à la rencontre de l’initiateur spinalien afin de lui porter sa quête. Ce dernier lui a confirmé que tous ces jouets seraient répartis entre les hôpitaux d’Épinal et Nancy, au seul profit des enfants qui y séjournent.